Ressources

Une sélection d’études, analyses, outils et dispositifs territoriaux concernant les enjeux autour des emplois dans la transition écologique.

Il y a un nombre important d’études qui analysent les emplois existants et prospectifs de la transition écologique dans différents secteurs, branches d’activités et à différentes échelles territoriales.

D’autres travaux se concentrent sur le lien entre les politiques de formation et de l’emploi et celles de la transition écologique.

Et encore d’autres dispositifs et méthodologies permettent de faire des évaluations d’emplois sectoriels de certaines politiques de la transition ou se consacrent aux liens entre les transformations des métiers et les questions de l’offre de formation.

Aussi il y a des outils qui permettent concrètement d’aborder la question des reconversions ou transition professionnelles à l’échelle d’un site industriel ou d’un bassin d’emplois.

Nous avons réuni un certain nombre de ressources qui permettent d’approfondir les enjeux autour des emplois de la transition écologique.

Etudes et analyses

« L’emploi dans la transition écologique », CESE

Le CESE dresse en 2015 un bilan des évolutions amorcées dans les différents secteurs d’activités pour mieux intégrer les objectifs environnementaux et formule un ensemble de préconisations pour faire de la transition écologique un levier pour l’emploi en France.

Consulter la ressource

« Les reconversions professionnelles, clé de réussite d’une transition écologique juste », CFTC et Réseau Action Climat

La CFTC et le Réseau Action Climat publient en 2017 des recommandations pour une meilleure coordination des politiques de la reconversion professionnelle et la transition écologique.

Consulter la ressource

« La transition écologique et solidaire à l’échelon local », CESE

L’avis du CESE de 2017 concernant les contrats de transition écologique qui porte sur les modalités d’organisation et d’animation de cette transition écologique à l’échelon local qu’il souhaite également solidaire.

Consulter la ressource

« La transition énergétique, levier de développement économique des territoires »

Le Réseau Action Climat, la CFDT, la CFTC, le CLER Réseau pour la transition énergétique, Enercoop, Enerplan, France Nature Environnement et le GESEC publient en 2018 ensemble une brochure d’information sur les emplois de la transition énergétique.

Consulter la ressource

« La transition énergétique est-elle favorable aux branches à fort contenu en emploi ? Une approche input-output pour la France », FAERE, CIRED

Perrier et Quirion publient en 2016 une analyse qui montre que la majorité des secteurs d’activité de la transition énergétique a un fort contenu en emplois.

Consulter la ressource

Dispositifs pour accompagner les transformations et reconversions

CV de site

Outil de dialogue social, le CV de site recense et valorise les compétences et qualifications d’un collectif de travail, afin d’évaluer les pistes de développement potentiel et les perspectives d’activités nouvelles. Il facilite l’identification des conditions de bonne intégration d’une nouvelle activité. Acteurs territoriaux, industriels apporteurs d’activité, salariés du site peuvent s’appuyer sur lui pour apprécier les possibilités d’évolution de l’outil industriel.

Consulter la ressource

GPTEC – Gestion Prévisionnelle Territoriale des Emplois et Compétences

Une véritable GPTEC permet une gestion anticipative et préventive des ressources humaines, en prenant en compte les effets sur l’emploi des mutations économiques, technologiques, sociales et démographiques afin d’éviter les restructurations brutales. Menée avec l’ensemble des parties prenantes concernés à l’échelle territoriale elle permet d’identifier des projets de reconversion alternatifs, compatibles avec la transition écologique à l’échelle de la centrale, en prenant en compte les compétences du collectif de travail existant au sein d’un bassin d’emploi

Consulter la ressource

« Evolution Compétences Emplois Climat Île-de-France – ECECLI », Directe Idf, Syndex

L’étude ECECLI publiée en 2014 permettait de visualiser à l’échelle régionale et selon un scénario énergétique territorial, la manière dont les emplois et les métiers évoluent et de détecter les liens en termes de compétences entre les emplois menacés et émergents. L’étude sera reproduite sur d’autres territoires : Direccte Idf (2014) « Evolution Compétences Emplois Climat Île-de-France », Syndex

Consulter la ressource

Kit méthodologique « Transition écologique et énergétique : accompagner les transitions professionnelles » , Ministère en charge de l’Emploi, Ministère de l’Environnement

Un kit méthodologique a été publié en 2016 par le ministère en charge de l’Emploi et le ministère de l’Environnement, dont l’objectif est de faciliter à l’échelle des territoires la mise en évidence d’opportunités de reconversions professionnelles des filières industrielles fragilisées vers les emplois de la transition écologique et énergétique, sur la base de viviers de compétences transférables. http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/developpement-de-l-emploi/developpement-de-l-emploi-et-des-competences/accompagnement-transition-ecologique-energetique

Consulter la ressource

Les contrats de transition écologique (CTE)

Le dispositif des CTE se déploie à l’échelle d’un ou plusieurs EPCI afin de concentrer l’ensemble des moyens d’accompagnement au profit des collectivités, mais aussi des entreprises et des salariés pour mettre en œuvre la transition écologique. Dans les territoires concernés par un projet de reconversion dans la transition écologique (par exemple les territoires concernés par une fermeture des centrales au charbon) un diagnostic territorial sera réalisé pour identifier les emplois fragilisés et les métiers d’avenir. Cette analyse emplois – compétences sera faite à l’échelle du territoire, pour identifier les besoins et les compétences présentes en lien avec les entreprises, et l’adéquation à la nouvelle situation de l’emploi issue de la transition. L’objectif des CTE est l’accompagnement de l’émergence de projets alternatifs porteurs d’emplois de la transition écologique. https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/contrats-transition-ecologique-sebastien-lecornu-lance-premieres-concertations-territoires

Consulter la ressource

Contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles (CPRDFOP)

Le CPRDFOP est l’outil de programmation qui permet à chaque Région de définir et de mettre en œuvre la politique régionale de formation professionnelle et d’apprentissage. Les plans sont adoptés pour une durée de 6 ans. Il est crucial à veiller que les enjeux de la transition écologique sont représentés et pris en compte pour faciliter l’émergence d’une offre de formation adaptée.

Consulter la ressource

Évaluations d’emplois dans la transition écologique – à l’échelle territoriale

Les enjeux économiques de la Troisième Révolution Industrielle – Hauts de France

L’étude publiée en 2018 par l’ADEME, la Région, la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Préfecture et la Mission Rev3 évalue le potentiel de création d’emplois en Hauts de France de la Troisième Révolution Industrielle/rev3 pour 3 scénarios à l’horizon 2050 entre 31500 et 41500 emplois. L’outil TETE a été utilisé pour cette évaluation. Ademe (2018) “Les enjeux économiques de la Troisième Révolution Industrielle”

Consulter la ressource

10 000 emplois climatiques dans le Pays Basque Nord d’ici 2030

L’évaluation emplois réalisé par l’association basque Bizi! En 2015 en coopération avec un syndicat pour une série de secteurs d’activité liés aux enjeux climatiques. L’étude ne regarde que la question des emplois créés et n’analyse pas la destruction d’emplois des secteurs fragilisés par les politiques de la transition écologique. Bizi! (2015) “Demain, 10 000 emplois climatiques en Pays Basque nord”

Consulter la ressource

Mieux vivre en Nord-Pas de Calais – Pour un virage énergétique et des transformations sociétales

Cette étude prospective a été publiée par l’association régionale Virage énergie Nord-Pas-de-Calais en 2016. Pour huit secteurs de l’économie régionale (agriculture, industrie, construction, services marchands, services administratifs, enseignement, santé-social, culture), l’impact en termes de création et de destruction d’emplois a été étudié selon les trois trajectoires de transition énergétique et sociétale aux horizons 2025 et 2050. Le solde est globalement positif pour le scénario 3 “virage sociétal”, avec près de 67 000 emplois créés d’ici à 2050. Virage énergie Nord-Pas-de-Calais (2016) “Mieux vivre en Nord-Pas de Calais – pour un virage énergétique et des transformations sociétales”

Consulter la ressource

Centre Val de Loire – les emplois d’un scénario 100% énergies renouvelables

Virage Energie Centre-Val de Loire avec Solagro et Wise Paris ont publié en 2016 un scénario 100% renouvelable à 2050 accompagné d’une évaluation en termes d’emplois. Selon cette études environ 20000 emplois sont créés sur le territoire d’ici 2030.

Consulter la ressource

Évaluations d’emplois de la transition écologique – à l’échelle de la France

L’évaluation en termes d’emplois des visions énergétiques 2030-50 de l’Ademe

La publication des visions énergétiques 2030-50 l’Ademe en 2013 et 2015 a été l’objet d’analyses macro-économiques menées conjointement par l’Ademe avec l’OFCE. Dans ce cadre aussi l’impact sur la création d’emplois nette a été évaluée. La principale différence entre les visions analysées est que celle de 2015 intègre trois nouvelles variantes “électricité 80 à 100 % renouvelable en 2050”, variantes qui s’avèrent plus “riche en emplois” que le scénario de 2013, fondé sur un objectif maximum de 75 à 80 % de renouvelables. L’analyse de la première étude montre une création d’emplois de 330 000 en 2030 et de 825 000 emplois en 2050 par rapport au scénario tendanciel. Le nombre total d’emplois en 2050 calculé à partir de la deuxième étude se chiffre de 830 000 à 900 000 emplois supplémentaires selon les 3 variantes. Ademe (2013) “L’évaluation macroéconomique des visions énergétiques 2030-2050 de l’ADEME”

Consulter la ressource

L’évaluation emplois du scénario négaWatt 2017

Le scénario négaWatt est globalement moins coûteux qu’un scénario de poursuite des tendances actuelles et il est créateur d’emplois. 400 milliards d’euros pourraient être économisés d’ici à 2050 et 400 000 emplois nets pourraient être créés en 2030, 600 000 en 2050. négaWatt (2017) « Scénario négaWatt 2017 »

Consulter la ressource

Le scénario Afterres2050 : l’emploi dans le secteur de l’agriculture

Afterres2050 scénario prospectif du secteur agricole publié en 2016 en complément au scénario négaWatt se traduit par la création nette de plus de 140 000 emplois d’ici 2030 d’après les travaux menés par le CNRS/CIRED.

Consulter la ressource

L’évaluation emplois de la Planification pluriannuelle de l’énergie

L’évaluation des emplois créés par les orientations de la Planification pluriannuelle de l’énergie publié en 2016 arrive à un écart d’emplois entre le scénario de référence et un scénario tendanciel d’environ +280 000 emplois en 2030.

Consulter la ressource

Etat des lieux

Ademe (2017) “ Marchés et emploi de l’efficacité énergétique et des EnR”, 281 p. – Réf. 010286 LIEN

Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte (2017) “Rapport d’activité 2016  Document de travail n° 33 – Mai 2017  LIEN

EurObserv’ER Report (2016) « The state of renewable energies in Europe 2015 » LIEN

FEE, Eole Industrie (2016) « Observatoire de l’éolien 2016 » LIEN

Ademe, Enerplan, FFB,GMPV, France territoire solaire (2017) “Compétitivité et emploi de la filière solaire en France: État des lieux et prospective 2023” LIEN

Initiative Rénovons (2017) « Coûts et bénéfices d’un plan de rénovation des passoires énergétiques à l’horizon 2025 – Etude économique» LIEN

Anah (2017) « Evaluation des impacts économiques du programme Habiter mieux » ; 19 juillet 2017 – Communiqué de presse  LIEN

ONISEP (2017) “Les métiers du ferroviaire” LIEN

European Cyclist federation (2014) « Cycling works – Jobs and Job creation in the Cycling Economy  LIEN

Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte (2017), « Méthodologie de quantification de l’emploi dans l’économie circulaire », Document de travail n° 29 LIEN